terça-feira, 28 de junho de 2016

A fonte da eterna juventude - Incrível, fantástico, extraordinário - aconteceu em plena* MAR




MAR - 2016 - foto de Fernando Costa


- Boa noite amigas e amigos leitores deste oceânico blog.

- Tenho uma pergunta importante para fazer-lhes.

- E se a famosa fonte da eterna juventude que nós humanos tanto procuramos existisse de verdade e se encontrasse no
fundo da* MAR?

- Esta é a hipótese que o projeto europeu Tacsmar pretende comprovar.

- Leiam (em francês) a matéria abaixo e saibam mais a respeito.

Fernando Costa




Quand la mer devient fontaine de jouvence

Et si le secret de l‘éternelle jeunesse se trouvait dans la mer ? La biodiversité marine est une source inépuisable de découvertes pour la médecine et la cosmétologie. Au bord de la Méditerranée, des scientifiques espagnols comptent bien en profiter. Ils participent tout comme des chercheurs français entre autres, au projet européen Tascmar qui vise à développer des technologies innovantes pour la culture d’invertébrés marins et de leurs micro-organismes associés.

Ce jour-là, à Almuñecar en Espagne, la météo est idéale pour une sortie en mer et pour la mission que se sont donné des biologistes marins : une collecte d‘échantillons menée dans le cadre d’un projet de recherche européen baptisé Tascmar. Ils se concentrent sur la zone mésophotique (partie inférieure de la zone photique, c’est-à-dire la zone où pénètre la lumière) qui se situe à plus de trente mètres de profondeur et qui est encore méconnue.

Le potentiel anti-âge des biomolécules associées aux invertébrés

“Nous cherchons des invertébrés marins, nous explique Rafael Belda Poveda, technicien de recherche en biologie au sein de iMare Natural avant de préciser, alors que nous nous apprêtons à plonger : Nous sommes sur un élevage de moules et nous allons plonger pour prélever les espèces dont nous avons besoin. Les invertébrés, précise-t-il, présentent des biomolécules qui peuvent être utilisées dans les domaines de la cosmétique, la pharmacologie et la nutrition.”

Pour se défendre de prédateurs, les polypes, les éponges et d’autres invertébrés produisent des toxines. Des composés qui pour certains, pourraient être utilisés chez l’homme d’après ces scientifiques pour retarder les effets du vieillissement, éliminer des cellules cancéreuses ou guérir d’autres maladies.... LINK

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Seus comentários, críticas ou elogios farão meu blog evoluir. Obrigado por participar.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...