quinta-feira, 24 de novembro de 2016

Vendée Globe - Espelho, espelho meu, haverá no mundo velejador que goste mais de uma "Vacation Radio" do que eu?




- Tem alguém aí que goste da Vacation Radio diária da Vendée Globe tanto quanto o canoeiro que lhes fala?

- Sim?


- Que tal lermos juntos meus extratos favoritos da Vacation Radio de hoje?

- Se gostou da brincadeira*, publique seus extratos favoritos aqui em baixo, no espaço reservado aos comentários colega velejador.

- O citação do Fabrice Amedeo faz-me pensar que não existem mais velejadores solitários de verdade...

- Mesmo os super-velejadores da Vendée Globe que eu tanto admiro são pseudo-solitários*.

- Não sei se percebem o que eu digo...

- Não, não, não vai aqui nenhuma crítica... mas eu adoraria ler o que um homem pensa quando fica realmente sozinho em alta* MAR, durante bastante tempo...

- Infelizmente depois que inventaram o telefone satélite isso não é mais possível. 

- Ei, acabo de descobrir que o Fabrice Amedeo além de velejador é autor de sete livros!!!

- Curioso aqui pra ler todos eles e vocês?

Fernando Costa

 Fabrice Amedeo, Newrest Matmut

 "J’appelle tous les jours à la maison pour donner des nouvelles. Mes enfants sont jeunes, ça leur fait du bien que je leur parle quelques minutes."

Romain Attanasio, Famille Mary - Etamine du Lys


Je ne suis pas monté en tête de mât mais chaque jour je check tout. Je vais sur le pont quand ça ne mouille pas. Ça permet de voir des petites choses, une goupille mal protégée, des trucs comme ça. Je bricole un peu tous les jours. Je surveille le bateau et je suis toujours prêt. Le bateau est toujours en bon état de marche. "


Sébastien Josse, Edmond de Rotschild


"Les oiseaux sont là, ils nous tournent autour. Il y a un peu de brouillard. On voit qu’il y a de l’air chaud avec de l’eau froide. Ça fait une ambiance un peu austère. D’habitude il y a ce fameux courant qui fait une mer croisée. "
 
Eric BELLION, Comme Un Seul Homme


 C’était l’enfer. Pas de vent pendant toute l’après midi et toute la nuit. Nuit sans lune d'ailleurs, sans bruit, juste les voiles qui claquent, tu as l’impression d’être dans le ventre de ta mère...  C’est une belle histoire que je vis avec mon bateau. C’est clair que si j’étais malheureux, j’arrêterai immédiatement. Après... C’est du bonheur de marin, on est un peu bizarre, on aime bien se faire mal, il faut l'avouer. Je suis conscient que je ne devrai pas être là en fait. Un petit mec comme moi ne devrait pas être là, j’ai juste une chance inouïe. Je vois mes voisins et je trouve que c’est plus légitime que eux soient là et ça me fait mesurer la chance que j’ai d’être sur cette course."

Jérémie BEYOU, Maître CoQ


"C’est difficile à bord de Maitre CoQ parce que mes deux antennes fleet ont cramé. Je vis au jour le jour en croisant les doigts pour la suite. J’ai envie de la faire cette course ! J’aurai bien les boules sinon ! Tant que j’ai de l’énergie je continue..."
 


Nenhum comentário:

Postar um comentário

Seus comentários, críticas ou elogios farão meu blog evoluir. Obrigado por participar.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...