domingo, 8 de novembro de 2015

Les CLIMATOSCEPTIQUES contre les ALARMISTES dans le "meilleur des mondes possibles" - (em francês - contribuição da jornalista Barbara Fournier) - 30 posts pra gente se ligar na COP21 - 8





Açores - 2013 – Foto de Fernando Costa




Les CLIMATOSCEPTIQUES contre les ALARMISTES, dans le "meilleur des mondes possibles"

J'ai trouvé ceci sur le blog d'une mystérieuse bloggeuse qui semble beaucoup s'intéresser aux OVNI.

La question de savoir si l'on peut être encore climatosceptique est soulevée. On est en droit de se poser cette question, cependant si l'on prend un peu de temps pour observer de
nombreux phénomènes,
y compris tout près de nous, on se rend bien compte que quelque chose change à grande vitesse dans
notre climat.

Stella la bloggeuse, elle, n'y croit pas. La COP 21 est une fumisterie, tout n'est qu'affaire d'argent. 

Comme on aimerait que les climatosceptiques aient raison et tout les "alarmistes" aient tort. 

Comme on aimerait cela pas tellement pour nous mais pour tous ceux qui nous succéderont.

 Cela dit, un éminent octogénaire, Prix Nobel de physique, spécialiste en semi-conducteurs, s'érige contre "la nouvelle religion" du climat. 

Mais si un Prix Nobel de littérature disait cela, on lui rétorquerait d'emblée qu'il n'est pas compétent pour juger. 

Un physicien ne l'est pas non plus.

 Sans doute faut-il aujourd'hui écouter surtout ceux qui ont gardé un vrai lien avec la Nature, ceux qui partent dans le Grand Nord et qui voient à l'oeil nul les mutations spectaculaires que vivent ces régions.

 Ceux qui essaient d'anticiper les catastrophes, ceux qui se préoccupent de demain et qui admettent que nous n'avons pas forcément fabriqué le "meilleur des mondes possibles"...

Il est bon de débattre et de débattre de tout, mais cela ne doit pas nous rendre irresponsables. 

Ni nous faire perdre le peu de temps qui reste. 

A l'heure où nos civilisations avancées laissent partout des déchets, plus ou moins éternels, dans les océans, dans le ciel et dans les sols -  dont on parle peu mais qui est un énorme enjeu, qui songerait à dire que ces "montagnes de déchets" sont une vue de l'esprit? sont un dogme religieux?

 Comme le nucléaire, le changement climatique s'opère dans une sorte d'invisibilité pour les non-spécialistes. 

Tellement difficile de reconnaître un ennemi qui n'a pas d'odeur, pas de forme, et surtout dont l'existence n'est pas le fait des dieux, ni du hasard, mais des hommes...

 Une brèche ouverte dans laquelle tous les passionnés du complot s'engouffrent, créant jour après jour des fausses informations déguisées en vraies.

Si Paris valait bien une messe, la Planète mérite des actes vrais plutôt que de faux débats!

Barbara Fournier*


journaliste et romancière suisse/ collaboratrice éventuelle de ce blog



Nenhum comentário:

Postar um comentário

Seus comentários, críticas ou elogios farão meu blog evoluir. Obrigado por participar.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...