quarta-feira, 22 de abril de 2015

Sinal vermelho pela proa - acidificação dos oceanos aumentando!!! - NEWS do mês de abril 7




 Atlântico Norte - 2013 - foto de Fernando Costa




- Queria dar boas notícias sobre o planeta Terra pra vocês, prezadas leitoras e leitores deste oceânico blog, mas tá* difícil.

- Leiam isto que diz a matéria abaixo (em francês).

- Os cinco oceanos do planeta estão cada vez mais
ácidos.

- Qual o problema?

- Se a acidez continuar subindo em sua progressão atual, em breve a MAR* morrerá quimicamente.

- E morrendo a* MAR, nossa mãe-comum, nosso berço, nossa única fonte d'água, nós que somos feitos de 80% de água, nós todos, os seres vivos que habitamos sobre a Terra, morreremos no minuto seguinte.

Fernando Costa


L'acidification des océans augmente depuis 200 ans, et ce n'est pas une bonne nouvelle

Les océans sont de plus en plus acides.

 C'est la conclusion de la 12e Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique (en anglais). 

Une trentaine de spécialistes internationaux de biologie marine ont rendu publique une synthèse des connaissances sur le sujet, mercredi 8 octobre, à Pyeongchang (Corée du Sud).

Le pH des océans a diminué en moyenne de 26% au cours des 200 ans dernières années, constatent-ils dans ce document. 

Or, plus le pH d'un liquide diminue, plus il est acide. 

Ce rapport souligne aussi la gravité du phénomène, ses impacts très variés et le fait qu'il va se poursuivre dans les décennies à venir.

Comment ce phénomène se produit-il ?

L'acidité des océans varie naturellement au cours d'une journée et des saisons. Il dépend aussi des régions et de la profondeur d'eau. Mais son augmentation, au cours des deux derniers siècles tend à rendre les eaux de surface de plus en plus corrosives. Elle est liée à l'absorption, par les océans, de plus d'un quart des émissions de CO2 émises par les activités humaines.
Si les émissions humaines se poursuivent au rythme actuel, préviennent les chercheurs, les océans verront "leur acidité augmenter d'environ 170% par rapport aux niveaux préindustriels d'ici à 2100". Selon des travaux publiés en 2012 dans la revue Science, cités par Le Monde, le phénomène actuel est d'une amplitude inédite depuis cinquante-six millions d'années et se produit à une rapidité jamais vue depuis 300 millions d'années.
Tout en affirmant que les impacts de l'acidification océanique sont un champ d'étude encore largement à défricher, les chercheurs soulignent "que seule une réduction des émissions de CO2 permettra... LINK



Nenhum comentário:

Postar um comentário

Seus comentários, críticas ou elogios farão meu blog evoluir. Obrigado por participar.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...