terça-feira, 10 de fevereiro de 2015

Montaigne - Fortune de MER - 30 "combinations" - quando os maiores filósofos do mundo falam de MAR (em francês) - 10



Oceano Atlântico - 2014 - foto de Fernando Costa



"Et les marchands qui vont en MER ont raison de regarder que ceux qui se mettent en même vaisseau ne soient dissolus, blasphémateurs, méchants, estimant telle société infortunée. Par quoi Bias plaisamment, à ceux qui passaient avec lui le
danger d’une grande tourmente et appelaient le secours des dieux : « Taisez-vous, dit-il ; qu’ils ne sentent point que vous soyez ici avec moi. » Et d’un plus présent exemple, Albuquerque, vice-roi en l’Inde pour Emmanuel, roi de Portugal, en un extrême péril de fortune de MER, prit sur ses épaules un jeune garçon, pour cette seule fin qu’en la société de leur péril, son innocence lui servît de garant et de recommandation envers la faveur divine pour le mettre en sauveté.

Montaigne

ESSAIS

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Seus comentários, críticas ou elogios farão meu blog evoluir. Obrigado por participar.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...