sexta-feira, 15 de agosto de 2014

Roland Jourdain - "Les 30 marins les plus rapides de toute l'histoire du Vendée Globe" 15


Leia (em português) uma introdução a esta série de 30 posts clicando aqui. 




Roland Jourdain, dit « Bilou », est un navigateur français né le 28 avril 1964 à Quimper. Il a remporté la Route du Rhum 2006 et en 2010 en
monocoque (classe IMOCA).

Vendée Globe 2004-2005

Dimanche 7 novembre 2004, au départ du cinquième Vendée Globe, Roland Jourdain est un des grands favoris. En plus de l'expérience, "Bilou" a aussi un bateau flambant neuf: Sill et Veolia. Mais la "descente" de l'Atlantique ne lui est pas favorable. Au 18ème jour de mer, il a 300 milles de retard sur les deux leaders Jean Le Cam et Vincent Riou. Le 17 décembre, alors qu’il est revenu à 110 milles de Riou, Roland Jourdain se retire de la course suite à une avarie sur sa quille en carbone: fissure au niveau de la tête de quille. « L'affaire se dégrade. La fissure horizontale du côté bâbord de la quille est maintenant visible à l'avant et à tribord. Sous l'effet des vérins hydrauliques, la fissure crache un jus noir, du carbone. Je ne sais pas où cela va s'arrêter. » Il arrive à Hobart le 20 décembre et abandonne officiellement.

Vendée Globe 2008-2009

Il prend le départ du Vendée Globe 2008-2009 le 9 novembre 2008 sur le même bateau qu'en 2004, rebaptisé Veolia Environnement. Il est le seul à parvenir à suivre le rythme imposé par Michel Desjoyeaux, futur vainqueur. Le 23 décembre, au sud de la Nouvelle-Zélande, il est 2ème, 72 milles derrière Michel Desjoyeaux (Foncia). Les écarts varient peu, et après 56 jours de mer, Veolia passe le Cap Horn quelques heures après Foncia. Le 8 janvier 2009, il heurte violemment un mammifère marin qui endommage la quille et la structure de son bateau. Le lendemain, lors de la vacation, Jourdain déclare : « Je ne peux pas en vouloir à une baleine, elle est sur son territoire ». Il réalise alors une réparation de fortune, qui lui permet de rester en course et de conserver sa seconde place au classement. Le 29 janvier il perd le bulbe de sa quille, mais sans chavirer. Toujours en course, il parcourt 600 miles pour rallier Ponta Delgada aux Açores avant d'être contraint à l'abandon le 2 février par les conditions météo annoncées sur le Golfe de Gascogne... LINK

Leia (em português) uma introdução a esta série de 30 posts clicando aqui. 

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Seus comentários, críticas ou elogios farão meu blog evoluir. Obrigado por participar.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...